Bienvenue dans mon atelier

Parce que j’ai toujours considéré que le partage est très important, je vous invite à découvrir mon travail.

Les techniques mixtes

De toutes les techniques acquises durant toutes ces années, ma préférence va aux techniques à l’eau, par leur urgence, leur immédiateté. L’aquarelle, pour ses possibilités de transparence, et l’acrylique, par l’utilisation audacieuse que l’on peut en faire.

Laisser parler ce qui vient de l’intérieur, et offrir aux autres la possibilité d’exprimer leur imaginaire : celui qui regarde le tableau et qui s’arrête peut alors tenter de donner sa propre interprétation, lui donner un sens.

Du paysage à l’abstrait

Une révélation : la rencontre avec un peintre, Jean-Marie Ledannois. Il devient mon “mentor”. Sa maîtrise des pigments, des papiers, des pinceaux, des textures ouvre encore plus grand le champ des possibles dans la pratique de la peinture et de ses applications.

« Dans cette déchirure de l’horizon, vous pouvez voir des paysages, ils y sont, mais mon propos va au-delà du descriptif. Je veux essayer de peindre ce qu’il y a derrière le paysage, peindre l’indéfinissable de la lumière, peindre l’émotion subtile ou violente de la rencontre entre l’extérieur et moi-même. C’est pour cela que j’ai éliminé progressivement la figuration, l’anecdote, même les formes qui peuvent prêter à confusion. Mon but n’est pas de raconter une histoire mais de provoquer le discours du spectateur, c’est lui qui, allant à la rencontre de l’une ou l’autre de ces peintures, va chercher sa propre sensibilité: les couleurs ont un pouvoir de transformation de la sensibilité et de l’humeur. »
Jean-Marie Ledannois

Le paysage, le corps, les animaux, les arbres, la nature vivante ou morte, les grands maîtres… On prend, on copie, on imagine. Ce grand peintre abstrait minimaliste m’a enseigné le figuratif et attirée vers l’abstraction des formes et des couleurs.

Martine Moinard Bouton

Citation du moment

Constantin Brancusi

« La simplicité est la complexité résolue. »